Protection et Bien-être des Équidés
10/12/2017

Maltraitance - Pas de deuxième chance !
Thieusies


Trop de crédit accordé aux maltraitants d'animaux et des procédures visiblement bien mal ficelées : il n'en fallait pas plus pour que des animaux paient au prix fort un laxisme incompréhensible.

Pendant un peu plus d’une dizaine de jours, l’association de protection des équidés « 4 Balzanes » a travaillé intensivement sur un dossier pour lequel une plainte a été introduite auprès de l’Unité du Bien-Etre Animal pour manque de soins constatés sur plusieurs équidés dans le village de Thieusies. Au-delà des conditions lamentables de détention des cinq chevaux, c’est avant tout le sort préoccupant d’un poulain aux plaies suintantes et non soignées qui devait retenir notre attention. 
Dimanche 12 novembre, suite à l’aggravation de l’état de santé évident du malheureux, nous mandations sur place la police locale ainsi qu’un vétérinaire de la région, ce dernier ne pouvant que confirmer le risque d’hypothermie imminente encouru par l’animal si ce dernier n’était pas urgemment pris en charge. Faisant fi de ces signaux alarmants, l’Unité du Bien-Etre Animal - par la voix de son agent de permanence - préférait remettre son jugement au lendemain avec imposition pour le propriétaire de faire réaliser une visite vétérinaire. Cette visite ne viendra jamais … , le poulain ayant été retrouvé mort au petit matin au milieu de ses compagnons d’infortune ! 
Vendredi 17 novembre, un agent de l’UBEA se rendait finalement sur place pour constater la situation. D’abord interpellé par le manque de soins accordés à la majorité des animaux présents, l’inspecteur prenait finalement la décision « d’offrir une chance » à ces jeunes propriétaires repentis sous le coup de la menace.

Au rayon des promesses, l’Unité pour le Bien-Etre Animal nous en a fait elle aussi une bien belle : celle de suivre « scrrruuuu-pu-leu-se-ment » ce dossier. Il serait en effet fort regrettable qu’une nouvelle erreur de jugement vienne une fois encore écorner un dossier déjà entaché de la mort d’un poulain qui ne pourra quant à lui jamais bénéficier d’une deuxième chance !!!

Partant de ce constat, 4 Balzanes s’interroge aujourd’hui sur la légitimité de l’application de cette théorie de la deuxième « chance » accordée aux auteurs de maltraitances animales ! Cette pratique va-t-elle bientôt se généraliser ? Auprès de quel article de la loi sur le bien-être animal ce processus puise-il sa source ? 

Pour nous, aucune circonstance atténuante ne pourra jamais être acceptée pour les auteurs de maltraitances animales !

 

Voir la vidéo

 

Signez la pétition

 

 

Partageons ensemble

Contribuer

Parce que seule votre générosité nous permet de leur venir en aide.

Gardons le contact

Restez informé de l'actualité du refuge

Préparez votre visite

Venez à la rencontre de nos rescapés.